Formation en soins infirmiers

Exercice professionnel

Etre infirmière ou infirmier, c’est mettre la santé humaine au coeur de ses préoccupations, c’est choisir une profession demandant des qualités de rigueur et d’empathie, axée tant sur les connaissances scientifiques que sur les relations humaines.
C’est également, dans un contexte de prévention de la maladie et de promotion de la santé, choisir de soigner des personnes souffrantes et les accompagner dans les moments difficiles. C’est, enfin, être dans le feu de l’action et démontrer toute la richesse et la dimension humaine qu’apporte le soin infirmier. Dans ce contexte, cette profession exige de prendre et d’assumer des responsabilités en relation avec les compétences attendues dans l’exercice du rôle infirmier.

Article L.4311-1 du Code de la Santé Publique

« Est considérée comme exerçant la profession d’infirmière ou d’infirmier toute personne qui donne habituellement des soins infirmiers sur prescription ou conseil médical, ou en application du rôle propre qui lui est dévolu.

L’infirmière ou l’infirmier participe à différentes actions, notamment en matière de prévention, d’éducation de la santé et de formation ou d’encadrement.
L’infirmière ou l’infirmier peut effectuer certaines vaccinations, sans prescription médicale, dont la liste, les modalités et les conditions de réalisation sont fixées par décret en Conseil d’Etat, pris après avis du Haut conseil de la santé publique.

L’infirmière ou l’infirmier est autorisé à renouveler les prescriptions, datant de moins d’un an, de médicaments contraceptifs oraux, sauf s’ils figurent sur une liste fixée par arrêté du ministre chargé de la santé, sur proposition de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, pour une durée maximale de six mois, non renouvelable. Cette disposition est également applicable aux infirmières et infirmiers exerçant dans les établissements mentionnés au troisième alinéa du I de l’article L.5134-1 et dans les services mentionnés au premier alinéa de l’article L. 2112-1 et à l’article L. 2311-4.

Un arrêté des ministres chargés de la santé et de la sécurité sociale fixe la liste des dispositifs médicaux que les infirmiers, lorsqu’ils agissent sur prescription médicale, peuvent prescrire à leurs patients sauf en cas d’indication contraire du médecin et sous réserve, pour les dispositifs médicaux pour lesquels l’arrêté le précise, d’une information du médecin traitant désigné par leur patient. »